Nouveau conseil municipal? Nouveau site internet!
Notre offre clé en main pour 2€ par jour!
Le quartier de la Broce-aux-Juifs

déposez gratuitement
vos annonces et vos événements

signalez une erreur

informations générales

  • Troyes

  • Du 01/01/2021 au 31/12/2022
Du temps de Rachi, les juifs y ont leur place à part entière, qu'ils soient marchands, agriculteurs ou vignerons. Il faut alors rappeler ici qu'ils ne se distinguent en rien des chrétiens. Ils parlent la même langue c'est-à-dire la langue d'oïl, un ancien patois champenois. L'hébreu du temps de Rachi n'était plus une langue parlée depuis plus de 700 ans. Elle était utilisée principalement pour les offices religieux et les fêtes. Il n'y avait aucun costume permettant de distinguer un juif d'un chrétien. Le port de la rouelle ne fut véritablement établi qu'en 1215 lors du IVe Concile de Latran. Les Juifs de cette époque n'étaient pas non plus obligés de faire des métiers d'argent et de banques. Cette assignation vient principalement de l'Eglise Catholique qui ne souhaitait pas que les chrétiens puissent manipuler de l'argent au risque de s'exposer au péché de la luxure. A cette époque, le crédit banquier apparaît et l'Eglise mettait en garde la société sur le fait que l'on « n'achète pas le temps ».
Ils vivaient donc ici, dans cette zone appelée le quartier de la Brosse-aux-Juifs. Que veut dire broce ? Si l'on fait l'étymologie de ce mot cela veut dire brousse. Rachi parle de ce mot dans l'un de ses commentaires en précisant qu'il s'agit d'une broussaille : une petite forêt qui sert aisément de cachette. Ce quartier était à côté d'une grande porte en pierre appelée Porte de la Girouarde. Elle a été détruite au cours du XIXe siècle. Le quartier de la Broce-aux-Juifs n'est pas un ghetto.

En effet, si la plupart des juifs habitaient dans cette zone c'était par choix. C'est beaucoup plus aisé pour une communauté de faire des offices religieux et l'étude des textes quand ils sont regroupés que le contraire. Les bâtiments communautaires se rassemblent finalement autour de la synagogue. Nous pouvons citer l'école si elle en est distincte, le miqwé, l'étal du boucher pour la nourriture casher. En somme il n'existe pas de prescription officielle obligeant les juifs à vivre dans le même quartier.

partager

posté par

Hébergements
Troyes

événements à proximité