Nouveau conseil municipal? Nouveau site internet!
Notre offre clé en main pour 2€ par jour!

déposez gratuitement
vos annonces et vos événements

signalez une erreur

informations générales

  • Saint-Gildas-de-Rhuys

  • 02 97 45 23 10
aménagement pmr
  • Personnes à mobilité réduite, Personnes malvoyantes, Personnes malentendantes
  • Payant
  • Du 13/07/2020 à 20:45 au 13/07/2020 à 23:00

Certains mots semblent s’imposer comme allant de soi : le mot « tolérance » par exemple est devenu une  incontournable vertu. Pourtant, le mot, ni même la notion, ne se trouvent dans la Bible. Et il faut souligner qu’à l’origine, la toute première définition de la  tolérance est technique : il désigne l’écart acceptable dans la mesure mécanique d’un objet sans que son efficacité ne soit affectée. En fait, le mot tolérance apparaît tardivement dans un contexte politique de guerre entre catholiques et protestants (Édit de Tolérance en 1787).  Il est vrai que ce mot aujourd’hui traverse toutes les frontières et s’entend à tous les registres, politique, social, psychologique… 

Invité en novembre dernier au « 6ème forum pour la promotion de la paix dans les sociétés musulmanes» à Abu Dhabi aux Émirats Arabes, on m’a demandé de rédiger un article publié dans Encyclopedia of the Peace sur « La Tolérance dans la théologie chrétienne ». J’ai été amené à repérer que le critère actuel, qui sous-tend tout le dialogue interreligieux et œcuménique, est celui de la vérité, et à découvrir qu’il peut nous mener à une impasse théorique qui pourrait se résumer à : « Quelle religion détient la vérité ? le Dieu des chrétiens est-il aussi le Dieu des juifs et celui des musulmans ? ».  En essayant de contourner cette aporie, et profitant de ma double situation de prêtre et de psychanalyste, en relisant certains textes bibliques, j’essaye de proposer une autre voie qui trouve un écho étonnant et inédit dans le cœur de la révélation, biblique. Enfin, je ferai mémoire d’un  pèlerinage que j’ai fait récemment avec des chrétiens et des musulmans à Thibirine où ont été assassinés sept moines, et béatifiés récemment, pendant la guerre civile en Algérie en mars 1996,  pèlerinage  qui me donnera l’audace de confirmer ma réflexion sur la tolérance chrétienne.

partager

événements à proximité

déposez gratuitement
vos annonces et vos événements

signalez une erreur

visiter la commune
itinéraire

Aux alentours