Nouveau conseil municipal? Nouveau site internet!
Notre offre clé en main pour 2€ par jour!

Cet événement est terminé

eTerritoire vous propose de consulter dans cette page l'agenda des prochains événements qui se dérouleront à proximité

déposez gratuitement
vos annonces et vos événements

signalez une erreur

informations générales

Tarif
  • 18.00 €
    18.00 €
Adresse
  • THEATRE 13 SEINE
    30 rue du Chevaleret
    PARIS 13 75013
Artistes
  • Jérémie Bedrune , Benoît Félix-Lombard, Jean Pavageau, Gaëtan Peau, Angélique Zaini
Dates
  • 22/11/2020 16:00
  • Paris

  • Le 22/11/2020 à 16:00
Texte et mise en scène Romain Duquesne Compagnie du 7ème étage ( Nouvelle Aquitaine ) Basée sur le récit mythologique d'dipe, Les Reculés est une pièce qui assume son aspect profane et grand-guignolesque, écartelée entre la farce et le canon tragique. Lors d'une randonnée trekking, quelque part dans une région montagneuse, Jean se perd. Il croise alors fortuitement trois randonneurs. Tout dégénère pour une simple question de priorité de passage. C'est un bain de sang ! Notre héros est ici loin de se douter qu'il vient de tuer son père et que commence pour lui le douloureux chemin qui le mènera à ses origines. La force de cette pièce tient au ton décalé, entre situations absurdes et décrochages contemporains. Le rire généré par ce comique-là, s'ouvre sans limite, du rose au noir, du trivial au sublime, et les extrêmes se rapprochent. Nul malheur ne devrait vous faire autant rire que celui de Jean, le randonneur infortuné. Peut-on raconter la grande tragédie de l'inceste en s'amusant de ses codes, de son histoire et de ses victimes ? En montant Les Reculés, je tente de tuer le père en m'affranchissant de l'archétype classique de la tragédie. Mon idée de départ me vient du conflit entre dipe et son père, à la croisée des chemins, de cette querelle absurde pour une question de priorité de passage qui dégénère et finit dans le sang. Avant même la question du parricide, c'est cette situation absurde qui a impulsée mon désir d'écriture. Pour moi, il va de soi que la question centrale du mythe d'Oedipe n'est pas l'inceste et le meurtre, mais bien l'orgueil de l'homme et la question de sa liberté face à un univers qui le domine. Si les Dieux antiques s'amusaient en orchestrant la tragédie d'un homme, alors ne pouvons-nous pas nous aussi nous en amuser ? Avec Les Reculés je cherche à exorciser par le rire quelques questions existentielles intrinsèques au mythe : la présence constante de la mort au sein de la vie, la force de la cruauté humaine, du mal et du péché et la domination hostile de quelque transcendance obscure. Romain Duquesne

posté par

Hébergements
Paris

événements à proximité

déposez gratuitement
vos annonces et vos événements

signalez une erreur

visiter la commune
itinéraire

Aux alentours