Attention ! Dû au coronavirus la majorité des manifestations sont annulées.
Vous pouvez utiliser votre temps libre de manière solidaire :
https://covid19.reserve-civique.gouv.fr/

Cet événement est terminé

eTerritoire vous propose de consulter dans cette page l'agenda des prochains événements qui se dérouleront à proximité

déposez gratuitement
vos annonces et vos événements

signalez une erreur

informations générales

Email
  • festival.alterites@lafabriquedepatrimoines.fr
Horaires
  • 20:00 à 22:30
  • Caen

Une soirée ciné-débat en prolongation de la troisième édition d'Altérités sur la thématique " Vivre le travail en situation d'exil " organisée par la Fabrique de patrimoines en Normandie en partenariat avec le Musée des Beaux-Arts de Caen. < / p>

20h-21h30 : Projection de " Le goût du ciment " < / h3>
  • De Ziad Khaltoum - 2017 - 85 min - VOSTFR < / li> < / ul>

    À Beyrouth, des ouvriers du bâtiment syriens construisent un gratte-ciel alors que, dans le même temps, leurs propres maisons sont bombardées. La guerre au Liban est finie mais en Syrie, elle fait encore rage. Les ouvriers sont coincés. Ils ne peuvent quitter le site avant 19 heures. La nuit, le gouvernement libanais impose un couvre-feu aux réfugiés. Leur seul lien avec l'extérieur est le trou par lequel chaque matin ils sortent pour aller travailler. Coupés de leur pays d'origine, ils se rassemblent le soir devant un petit poste de télévision pour obtenir des informations concernant la Syrie. Rongés par l'angoisse et l'anxiété, privés des droits de l'homme et du travailleur les plus basiques, ils continuent de croire qu'une autre vie est possible. Ziad Khaltoum compose un essai déchirant sur ce que signifie une vie en exil, sans possibilité de retour, dans un monde en guerre. Cadrage précis, montage non académique et embardées oniriques du récit sont les marques de fabrique d'une œuvre cinématographique audacieuse, imaginative et visuellement ambitieuse. ( Giona A. Nazzaro )

    < / p>

    21h30 : Rencontre avec Assaf Dahdah < / h3>

    Géographe chargé de recherche au CNRS, laboratoire ART-Dev à Montpellier. Il a réalisé sa thèse à Beyrouth ( Liban ) avec les travailleurs migrants résidant dans les quartiers pauvres, puis il a élargi ses recherches sur les migrations et les villes en incluant Marseille dans ses travaux. Il s'inscrit dans le champ d'une géographie sociale qui analyse la production des inégalités et leur reproduction dans et par l'espace.


    Entrée libre < / p>

    Un événement présenté dans le cadre de la programmation culturelle autour de l'exposition " Les villes ardentes. Art, travail, révolte 1870-1914 ", labellisé et soutenu par Normandie Impressionniste. < / em> < / p>


    < / p>

posté par

événements à proximité