Fil d'actu

10 conseils pour réussir sa lettre de motivation

Lettre-motivation-femme-3

Trop souvent les candidats bâclent leur lettre de motivation. L’exercice est évidemment rébarbatif et pourtant c’est grâce à elle qu’ils pourront faire la différence auprès des recruteurs. A condition de respecter certaines règles pour ne pas qu’elle finisse à la poubelle… Voici 10 conseils pour vous démarquer.

1/ Un style direct

« Intégrer XXX serait l’occasion de faire mes preuves en tant que… » STOP. Votre lettre de motivation doit être écrite dans un style direct. Privilégiez ainsi les « je peux » au « je pourrais » et les « je ferai » au « j’aimerais faire ».

2/ Une lettre structurée

Une lettre de motivation est une mini dissertation. Il est important de respecter la fameuse règle des trois paragraphes : vous, moi, nous. Dans un premier temps, il faut donc parler de l’entreprise, puis de ce que vous apporterez à l’entreprise et enfin de ce que vous réaliserez ensemble. Un peu scolaire. Evitez d’en rajouter avec des phrases grandiloquentes.

3/ Un ton accrocheur

La première impression est toujours la bonne dit-on… Mettez toutes les chances de votre côté en commençant la lettre par une phrase pêchue mais pas bateau. Inutile de refaire la présentation de l’entreprise lue sur Internet. Bref, évitez de commencer par « Vous êtes leader dans le domaine de… ». Difficile mais en trouvant le ton juste vous susciterez la curiosité du lecteur.

4/ Court, précis, percutant

« Dans le cadre de mes précédentes expériences professionnelles, j’ai pu être amené à conduire et gérer au quotidien une équipe de 10 personnes afin d’augmenter les résultats financiers… » Vous êtes perdu ? Votre interlocuteur aussi. Pour garder le recruteur éveillé, privilégiez un style court, précis, percutant.

5/ Un courrier personnalisé

Une lettre de motivation comme un CV doit être unique et s’adresser à une seule entreprise à la fois. Elle doit être personnalisée. Pour vous aider, intéressez-vous à la presse spécialisée du secteur d’activité, consultez le site institutionnel de l’entreprise, son actualité. Il faut que votre discours réponde aux besoins de cette entreprise en particulier.

6/ Cibler le bon interlocuteur

Là encore, l’idée est de montrer que vous connaissez l’entreprise. Vous avez ciblé le bon interlocuteur, celui qui lira votre lettre. Outre la fonction, cherchez idéalement à trouver son nom. Vous pouvez également l’envoyer à votre futur supérieur hiérarchique direct. C’est d’autant plus vrai si vous postulez par une lettre de motivation spontanée. Il la fera ensuite directement remonter au RH de l’entreprise si un poste se libère.

7/ Maitriser son sujet

Pour construire votre lettre de motivation reprenez votre CV, déterminez les points que vous souhaitez préciser. Vous ne devez pas simplement rappeler vos compétences mais les faire correspondre à un besoin précis de l’entreprise. « Vous avez lancé un nouveau produit que vous souhaitez vendre à l’international. Mes cinq années d’expatriation m’ont permis de développer un carnet d’adresses intéressant pour y parvenir ». Le but est de relier votre candidature à l’entreprise.

8/ Préciser l’objet de la lettre

Lorsque vous répondez à une offre d’emploi, dans l’objet de votre mail et dans la lettre précisez l’intitulé du poste pour lequel vous postulez. « Candidature pour le poste de XXX » permet au recruteur de se projeter dans votre lettre. Il sait aussi que vous ne postulez pas « à l’aveugle ».

9/ Corps du mail ou format Word ?

Deux écoles s’affrontent pour l’envoi de la lettre de motivation. Directement dans le corps du mail ou en format Word joint au mail d’envoi. Les deux sont permis même si la tendance à écrire directement la lettre dans l’email se généralise. Il ne faut pas pour autant bâcler votre courrier. Si vous préférez l’envoyer en pièce jointe, écrivez tout de même un court paragraphe pour expliquer votre démarche.

10/ Relire sa lettre

Dernière étape indispensable, la relecture de votre lettre. N’hésitez pas à demander à votre entourage de la lire. Il pourra vous reprendre sur votre ton, vous montrer des incohérences, des tournures mal travaillées et éviter que vous laissiez traîner des fautes d’orthographe.

Plus de conseils pour votre lettre de motivation