Fil d'actu

La preuve par 8 : les 4 enjeux de développement pour la France et ses territoires !

BgbXja8IMAA8xvF

Vendredi 14 février à l’Assemblée Nationale, salle Lamartine entre 11h et 13h, le député-maire de Neuilly-sur-Seine, Jean-Christophe Fromantin, et le rapporteur du projet « Ouvrons la France par ses territoires », Philippe Giry-Deloison, ont donné une conférence sur l’avenir de l’organisation territoriale de la France.

Pour les deux organisateurs, il n’y a pas de doutes : la difficulté que connaît notre pays pour relancer sa croissance est due, en partie, à ce « mille-feuille administratif » et toutes ses infrastructures inadaptées !

Leur question est simple : Quelle est la bonne échelle territoriale pour élaborer une politique économique moderne et plus efficace ?

Selon eux, « Il faut une Région de taille critique » afin de mener à bien certains projets de développement importants qu’une Région de trop petite taille ne pourrait pas mettre en œuvre.
Un modèle similaire à celui que les communes ont vécu avec le développement des Intercommunalités qui visait, notamment, une optimisation de certaines actions, dont le développement économique.
L’emploi qui est, actuellement, inefficacement géré à l’échelle Nationale serait, en quelque sorte, décentralisée pour se placer sous la tutelle de la Région afin de mieux répondre à cette problématique qui est, avant tout, locale.
Cependant, il faut faire attention à ne pas former une Région trop grande qui serait impossible à gérer et affaiblirait la proximité avec les habitants.

Il existe 4 enjeux pour le développement des territoires :
– Le Financement et l’Investissement
– La mobilisation des talents
– Les mobilités locales et globales
– L’innovation

Pour chacun de ces critères, il semble que la taille idéale, « la masse critique », soit d’environs 1/8 de la France pour une Région. D’après Jean-Christophe Fromantin et Philippe Giry-Deloison, pour respecter la réalité des dynamiques territoriales (en termes d’économie, de population, de PIB et de toutes sortes d’infrastructures), il faut faire correspondre l’organisation politique des territoires avec la réalité des flux, des rythmes et des échelles : c’est-à-dire environs 8 Régions pour notre pays.

Ce découpage de la France en environs 8 Régions, qui se veut rationnel, est, selon les deux organisateurs, déjà utilisé par un certain nombre d’organisations. Ils nous rappellent, alors, qu’il existe en France seulement 7 zones de défenses et qu’ERDF a divisé la France en 8 pour la transmission de l’électricité !

Avec 1/8 de la France, une Région atteindrait cette « taille critique » lui donnant la capacité de réaliser une politique économique de développement et d’aménagement du territoire qui serait génératrice de croissance et de baisse de la dépense publique.